Categorized | Blog

L’époque de la corrida en Espagne est-elle terminée?

L’époque de la corrida en Espagne est-elle terminée?

Cet été, nous avons beaucoup parlé ici en Espagne de la décision prise par le gouvernement catalan d’interdire la corrida dans sa propre région à partir de 2012. Par cette résolution, le parlement catalan lance un vif débat dans l’opinion publique. Les espagnols sont depuis toujours très divisés sur ce thème. Il y a ceux qui défendent la « culture taurine » et font appel au ministère de la culture pour préserver la tradition de la corrida et ceux qui, au contraire, telles les nombreuses associations de protection des animaux présentes sur la péninsule ibérique, revendiquent l’abolition de cette pratique, en raison de la souffrance des taureaux.

D’une part, ce premier pas législatif représente pour les anti-corridas la fin, à Barcelone, de la souffrance de ces animaux qui sont enfermés, excités, puis torturés avant d’être achevés quand ils ne succombent pas tous seuls à leurs blessures.

D’autre part, les défenseurs de la tauromachie mettent en avant, au-delà de la perte d’une tradition, les lourdes conséquences économiques qu’impliquerait cette interdiction. Il faut savoir que le monde taurin représente en Espagne 40 000 emplois et quelques milliards d’euros de revenus par an. On entend dire que les professionnels pourraient réclamer au Tribunal constitutionnel une indemnisation de 400 millions d’euros. Cette décision est également considérée par des espagnols comme un geste politique de la Catalogne. En effet cette région se démarque une fois de plus du reste de l’Espagne et revendique ainsi son statut d’autonomie.

Cette interdiction en Catalogne aura-t-elle alors un effet boule de neige sur le reste de l’Espagne ? Etant donné la forte pression du lobby taurin existant actuellement, il est peu probable que ce changement ait lieu d’ici demain.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.